Ramsès III

( 1186 à 1154 av. J.-C. )

rameses-03.jpg

Succédant à son père Sethnakht, le roi s'efforce de redonner à l'Egypte la puissance
acquise sous Ramsès II. Au cours de son règne qui dure trente et un ans, il doit
repouser les migrations des Peuples de la Mer en créant une flotte de navires qui
protège l'embouchure du Nil. Pendant onze années, ces armées sont opposées à
une coalition des Libyens et des Meshouesh.

Afin de renforcer le pouvoir des prêtres, il fait ériger le temple funéraire de Médinet
Habou. Confronté à une situation économique difficile et aux grèves des artisans du
village de Deir el-Medina (Deir el-Medineh), il organise le service des rations versées
aux temples. Sa mort aura été violente, si l'on se réfère aux mentions du papyrus
judiciaire de Turin
, connu des égyptologues comme "le Complot du Harem". En
effet, sous la conduite de sa seconde épouse Tiyi, d'un commandant des archers,
d'un général, de hauts fonctionnaires, de scribes et de femmes du harem, un
complot est fomenté, destiné à lui substituer sur le trône son fils Pentaouret. Le
papyrus rapporte que les coupables ont été exécutés. Le roi décède certainement peu
après. Il a été déposé dans la tombe 11 (TT11) de la Vallée des Rois avant d'être
transféré dans la première cachette. 

Enveloppée dans une toile de couleur orange, fixée par des bandelettes de toile
ordinaire, la momie du roi est examinée par G. Maspero le 1er juin 1886. Le second
linceul de lin blanc porte une inscription qui indique que Pinedjem et Boutehamon,
scribes de la nécropole, ont restauré la momie de Ramsès III. La face est noyée dans
une masse compacte de résine qui empêche d'en distinguer les traits. La tête et la face
ont été rasées de près. Les paupières sont arrachées, les cavités orbitaires sont vidées
et remplies de chiffons. La bouche entrouverte forme un rictus (1). Les oreilles ont été
percées. L'âge au décès est estimé entre 60 et 65 ans. Le corps apparaît vigoureux.
Les bras sont croisés sur la poitrine, les mains sont étendues sur les épaules.
Il ne porte pas d'incision de flanc. 

[Momies, rituels d'immortalité dans l'Egypte ancienne, p.127]

mummyr-1-ramses-3.jpgMomie de Ramsès III

rayon-x-ramses-iii.jpgMomie de Ramsès III aux rayons X

rams7s-iii.jpgSarcophage de Ramsès III

(1) Rictus : Contraction de la bouche donnant une expression de 
douleur, de haineune apparence sarcastique.

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site