KV20 puis KV60

 

La momie de la célèbre pharaonne Hatchepsout a enfin été

 identifiée, un siècle après sa découverte. C'est un minuscule

fragment de molaire qui a permis de reconnaître la reine à la 

barbe postiche. En revanche, on a perdu la 

trace de son papa, Thoutmosis I...

 

Hatchepsout assura la régence, en raison de la jeunesse de Thoutmosis III 
qui à la mort de son père, Thoutmosis I
er, était âgé de 4 ou 5 ans.  Cette

régence se transforma peu à peu  en co-régence, où elle détenait le pouvoir
royal, qu'elle exerça jusqu'à sa mort, tandis que Thoutmosis III, qui siégeait
à côté d'elle, semble avoir tenu le rôle de chef des armées. Elle se fit
couronner et prit la titulature de pharaon vraisemblablement en l'an 7 du
règne de Thoutmosis III.
 

 

Elle sut s'entourer de hauts fonctionnaires zélés et d'une fidélité
à toute épreuve. Ils étaient une quarantaine qui comptaient parmi
ses fidèles, dont :

 

- Senenmout, architecte de la reine.

- Nehesy, chancelier. Il conduisit l'expédition commerciale
organisée par la reine vers le pays du Pount.

Hapouseneb, vizir et grand prêtre d'Amon, directeur de tous
les prêtres. Il inspectait les grands travaux et 
supervisait les voyages.

-Pouymrê, deuxième prophète d'Amon et architecte talentueux.

 

Son règne fut une époque de prospérité et d'expansion commerciale
et artistique, mais les circonstances de sa mort restent inconnues.
Hatchepsout encouragea le commerce avec l'Asie, organisa des
expéditions vers les mines du Sinaï et vers le Pount, dont les détails
figurent sur le deuxième portique, ou portique de Pount, à Deir
el-Bahari. Les merveilles du Pount furent offertes à Amon et allèrent
enrichir le trésor de Karnak. Elle envoya une expédition aux carrières
d'Assouan pour la taille de deux obélisques pour Karnak.

Hatchepsout fit restaurer divers monuments détruits par les Hyksôs,
construire ou embellir nombre de monuments à travers toute
l’Égypte. Elle réalisa nombre de travaux dans le temple de Karnak
{le saint des saints, la chapelle rouge, deux obélisques }. A
Éléphantine, elle fit construire une chapelle de grès où se
dressèrent deux obélisques en l'honneur de Khnoum. A Spéos
Artemidos, en Moyenne Égypte, elle fit aménager une grotte, et la
consacra à la déesse Pachet. La plus magnifique de ses
réalisations fut son temple funéraire de Deir el-Bahari que les
égyptiens nommaient « djéer djéserou » « le magnifique des
magnifiques » ou le « sublime des sublimes ».
 

 
Elle aménagea une tombe entre la Vallées des Rois et la Vallées
des Reines dans laquelle on trouva un sarcophage en quartzite
jaune. Sa construction fut abandonnée après son couronnement,
et une tombe {N°20} dans la Vallée des Rois.

 

5 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. SANCHEZ 30/05/2012

J'ai lu que la mère d'Hatchepsout était Ahmès-Néfertary épouse d'Amosis. Ce dernier n'était pas son père d'après ce que vous écrivez. Je me sens un peu perdue. Pouvez-vous me donner plus d'informations. SVP. Merci d'avance. Josée

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site