La place de la Pureté

Masque à l'effigie d'Anubis, terre cuite, origine inconnue, Basse Epoque,
hauteur 40 cm, Hildesheim, Pelizaeus-Museum


A l'origine, avant qu'ils élaborent leur méthode de conservation, les Egyptiens 
avaient coutume d'envelopper leurs morts dans une natte ou une peau de bête
et de les enterrer dans le sable. La chaleur et le vent du désert desséchaient la 
plupart des cadavres avant qu'ils ne se décomposent. Les embaumeurs 
cherchèrent à obtenir artificiellement cette conservation naturelle et mirent au 
point un traitement de soixante-dix jours qu'ils exécutaient loin des habitations,
sur la rive occidentale du Nil. Ils travaillèrent d'abord dans des tentes aérées près
du rivage, car il fallait de l'eau pour laver les corps - on a retrouvé des restes de 
plantes aquatiques sur le dos de certaines momies - puis dans des salles 
réservées à cet usage, dites "Belle Maison" ou "Maison de la Pureté". Les travaux
étaient surveillés par des prêtres qui accomplissaient des actes mystico-religieux
en portant, si l'on en croit les peintures et bas-reliefs, des masques à l'effigie 
d'Anubis, le dieu des mots à tête de chacal ou de chien. Après mûre réflexion et
espérant attirer ainsi sa bienveillance, ils avaient en effet choisi pour protéger les 
nécropoles un dieu portant les traits de l'animal qui y rôdait la nuit et menaçait de
déterrer les cadavres. Le seul exemplaires conservé d'un masque d'Anubis est en 
terre cuite et doté de fentes pour les yeux, peut-être servait-il aussi à se protéger
contre les ordeurs. Les embaumeurs n'étaient pas toujours attentifs et oubliaient
parfois des instruments dans la momie (on y a même retrouvé une souris), ce qui 
nous permet de connaître leurs outils de travail : crochets en cuivre, pincettes, 
spatules, cuillers, aiguilles et alênes à tête de fourche pour ouvrir, vider et refermer
le corps ainsi qu'un vase muni d'un bec pour verser la gomme chaude sur le cadavre.

 

Momification - Instruments (Caire)

Vitrine d'instruments chirurgicaux utilisés par les embaumeurs.
Musée du Caire 


1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site