L'oeil-oudjat

oeil-oudjat.jpg

Très populaire, l'amulette-oudjat franchit les siècles et touche toutes
les couches sociales de la population. Elle est l'amulette par excellence,
constituée de l'assemblage de six parties, qui apporte l'intégrité et la
plénitude retrouvées à jamais pour le défunt.

Les Textes des Pyramides rapportent la légende de Hor donc l'oeil fut
perdu au cours d'un combat contre Soutekh. Pourtant l'assemblée des
dieux obligea ce dernier à restituer son oeil à Hor. Une fois en
possession de son bien, Hor ne le remit pas dans sa cavité orbitaire
vite, mais le plaça dans la bouche de la momie de son père Ousireou.
Par ce geste, il éveilla l'esprit de son père à la vie nouvelle. L'oeil devint
ainsi lapremière offrande, la plus importante. Cette amulette doit
apporter des offrandes en abondance à l'esprit du mort.

Selon une autre légende, l'oeil-oudjat sert à évoquer l'oeil gauche dont
Horus fut privé au cours de sa lutte contre le dieu Seth. Au moment de
sa guérison, il symbolise la lune qui a retrouvé sa plénitude. La galène ou
khôl, qui est le constituant principal des fards oculaires, accède à l'époque
ptolémaïque à la dimension divine. En effet, elle devient le remède qui
soigne l'oeil gauche devant être guéri, car il en va de « la fin physique
du roi 
», voire, « de l'ordre même du monde ». Sur une paroi du temple
de Kom-Ombo, l'action thérapeutique de la galène sur l'humain est spécifiée
dans une scène d'offrande des fards. Son action divine est exprimée sur le
célèbre relief des instruments de chirurgie du temple : vingt-quatre
instruments ont été identifiés comme des instruments de chirurgie de
l'époque gréco-romaine. Les autres pourraient appartenir au monde divin.
L'association est alors évidente : la bithérapie, galène contenue dans un
sachet et trousse d'instruments adaptés à l'oeil humain et divin, apparaît
comme l'arsenal idéal qui soigne l'oeil gauche en péril. Cette guérison est
réalisée par la main infaillible du dieu Haroëris, le médecin des dieux, qui
préside à cette scène.

Ce rituel s'applique également pour les momies qui ont les yeux fardés pour
la vie éternelle. Ainsi, les momies des prêtres d'Amon, provenant de la
deuxième cachette de Deir el-Bahari
, ont les sourcils peints et les paupières
recouvertes de galène.

Bien que le fard noir ne soit pas cité dans le Rituel de l'embaumement pour
les humains ou pour les Apis, on le retrouve néanmoins dans le rituel de
l'Ouverture de la Bouche, car le prêtre-sem doit farder les yeux de la momie
afin « que [le] visage soit régénéré par eux ». En outre, les observations
macroscopiques sur les momies mettent en évidence la réalité de ce rituel.

Bien évidement, chacun désirait emporter une amulette aussi puissante. A la
XVIIIème dynastie, l'oeil-oudjat peut-être associé avec l'uraeus et le vautour,
comme le révèle un pectoral appartenant au roi Toutankhamon. A partir de la
troisième période intermédiaire, on constate l'apparition d'une amulette-oudjat
munie d'une aile indépendante qui remplace la spirale de l'oeil. Toutefois, il est
impossible d'en préciser le lieu d'émergence. A la XXIème dynastie, le motif est
représenté sur tous les éléments funéraires comme les papyrus et les
sarcophages. A la XXVème dynastie, l'amulette se simplifie pour n'être plus
qu'un simple oeil de faïence, en relief, multiplié, souvent biface, ce qui ajoute
encore à sa puissance. Les momies d'individus de condition modeste qui
s'empilent dans les grandes nécropoles de Memphis ou de Thèbes, dans les
temples désaffectés ou déposées à même le sable, emportent soit une
amulette-oudjat en faïence, à la typologie répétitive et de facture grossière, soit
un scarabée. Les enfants, enterrés dans de modestes boîtes-cercueils ou dans
des lattis (ouvrage fait avec des lattes), portent également, autour du cou ou
au poignet, comme unique défense, une amulette de ce type en faïence glaçurée.
Ces deux amulettes ont acquis une grande popularité. Leur forme et leur pouvoir
sont reconnus par tous, et il serait vain de vouloir décrire les différentes modèles
fabriqués de manière quasi-industrielle dans toute l'Egypte. 

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site