La Vallée des Rois

 

C'est dans une faille calcaire de la montage thébaine que furent enterrés
quelque soixante-deux pharaons du Nouvel Empire,
de Thoutmosis 1er à Ramsès XI.

 


Pour comprendre ce que sont les tombes des pharaons, ces hypogées situés
à plusieurs mètres de profondeur, il faut bien avoir à l'esprit l'ampleur de la 
fascination de la société égyptienne antique pour l'au-delà. Il existe en effet 
peu de peuples au monde qui aient nourri autant d'espoirs et consacré autant 
d'efforts à leur mort. Persuadés qu'il existait une vie outre-tombe, les Egyptiens
mettaient tout en oeuvre pour qu'elle se déroulât bien. Les funérailles, 
la momification étaient autant garanties pour réussir son passage vers cet 
infra-monde, tout comme l'organisation du tombeau. En ce qui concerne ce 
dernier, les pharaons étaient évidemment les plus ambitieux. Après la vogue 
des mastabas et des pyramides, ils se firent enterrer dans des tombes 
rupestres, à partir du Moyen Empire.

entree_de_la_tombe_de_toutankhamon.jpg

Entrée de la tombe de Toutankhamon en pente

Le principe en est simple : un couloir central souterrain en pente, desservant une
succession de salles latérales et aboutissant à une chambre dans laquelle se trouve
le sarcophage de la momie royale. Les parois, les piliers et parfois même le plafond
sont recouverts de scènes empruntant uniquement à la mythologie et qui ont trait
à la survie de l'âme du défunt. D'une profusion et d'une richesse artistique
incroyables, ces motifs sont parfois déconcertants, tant ils décrivent un monde
inconnu, souvent hostile, peuplé d'êtres étranges et orné de hiéroglyphes
soigneusement tracés. Ce décor à l'apparence désordonnée, sorte de bande dessinée
mortuaire, est la reproduction de plusieurs livres, textes funéraires rendant
hommage au dieu Rê, décrivant les rituels à effectuer lors des funérailles ou le
parcours emprunté par la barque sur le fleuve infernal pour passer dans l'autre
monde. Tout est fait pour permettre au pharaon de s'identifier au soleil et, par là
même, associer sa destinée à celle du dieu Rê (Râ).

Décor de la tombe de Toutankhamon

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site