La peste bubonique qui va ravager l'Occident serait née sur les bords du fleuve égyptien

426548-239459376147115-100002491648146-498118-525916332-n.jpg
D'autres maladies ont disparu d'Egypte, comme la maladie du sommeil, véhiculée par la mouche
tsé-tsé, ou glossine. Pendant l'Ancien (2700-2200) et le Moyen Empire (2033-1710), le climat
était moins aride qu'aujourd'hui et une végétation dense bordait le fleuve. Selon Dietmar
Steverding de l'université d'East Anglia, en Grande-Bretagne, les rives du Nil offraient un
paysage similaire à celui qui côtoie aujourd'hui la rivière Gazelle, un des affluents du Nil au
Soudan. Ses marécages regorgeaient de ficus, papyrus, acacias, et de plantes aquatiques. Or,
au Soudan, cette végétation luxuriante abrite la mouche tsé-tsé.

mouche-tse-tse.jpg

papyrus-plant.jpg

Le papyrus vétérinaire de Kahun (IIe millénaire av. J.-C.) décrit d'ailleurs les symptômes
de Nagana qui touche le bétail, et qui correspond à la maladie du sommeil chez l'homme.
Contre les piqûres, il prescrit une pommade faite de la graisse de certains oiseaux.
Troubles du sommeil, détérioration mentale, coma et mort étaient le lot des personnes
infectées. Heureusement, selon Dietmar Steverding, les travaux de déviation du cours du
Nil pendant le Moyen Empire, et surtout l'instalation d'un climat plus aride ont détruit
les sites de reproduction du diptère. Sa disparition se confirme avec le dévéloppement
de l'élevage de bétail en principe très sensible à la maladie. Au cours du Nouvel Empire
(1550-1070), apparaissent ainsi en Egypte des élevages de chevaux et de zebus indiens...

772px-pkahun-lv2.jpgPapyrus vétérinaire : Le papyrus Kahun

40-22-ambanja-zebus-reference.jpgZubus indiens

Moustiques, vers, mouches, escargots : pour Eva Panagiotakopulu, spécialiste des
environnements anciens à l'université d'Edimbourg, la liste des vecteurs de la
malédiction du Nil ne serait pas complète si l'on n'y ajoutait le rat. Le rat du Nil
(Arvicanthis niloticus) est en effet un hôte privilégié de la puce du rat (Xenopsylla
cheopis), elle-même porteuse du bacille de la peste, Yersinia pestis. Certes, c'est une
autre espèce, le rat noir (Rattus rattus) qui est à l'origine des épidémies. Mais
lorsqu'un microbe et son hôte cohabitent, ils  évoluent l'un et l'autre vers une forme 
plus modérée de la maladie. Plus la mort de l'hôte est retardée, plus longtemps
celui-ci héberge le microbe. Or le rat du Nil possède une très forte immunité contre
la maladie, au contraire du rat noir, qui décède rapidement... Le rat du Nil pourrait
donc avoir été le premier hôte, via la puce, du bacille. Un bacille resté inoffensif tant
que le rat du Nil, peu enclin à s'approcher de l'homme, l'abritait. Mais cet équilibre a été
perturbé avec le dévéloppement de l'Egypte au de l'Antiquité, comme le raconte
Eva Panagiotakopulu : "Chaque année, le rat du Nil fuit les crues. Avec l'urbanisation
du pays, ses déplacements l'ont amené à se rapprocher des habitations. Il a pu y rencontrer
le rat noir, un rongeur qui vit près de l'homme et a été emporté d'Asie par les bateaux de
commerce à l'époque pharaonique. La puce du rat a sauté sur ce nouvel hôte, et l'a infecté avec
le bacille de la peste. Une fois son hôte mort, la puce a dû se nourrir sur la première espèce
présente dans les environs, l'homme, et ainsi l'infecter." Une hypothèse audacieuse, mais
qui permet d'identifier cette mystérieuse maladie qui noircit le corps au charbon, évoquée
par le papyrus Hearst. 

smhearstmedical.jpgPapyrus médical : Le papyrus Hearst

La malédiction du Nil, sous les traits de la peste bubonique, se serait ainsi étendue
dans tout le monde occidental, avec les ravages que l'on sait. Au Moyen Age, ses vagues
décimeront un tiers de la population européenne...

[Les cahiers de science & vie ; Le Nil des pharaons, aux souces
du génie égyptien ; Décembre 2011/Janvier 2012 ; N°136]

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Commentaires (1)

1. Danielle 07/03/2012

excellent et hors des sentiers battus

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site